Shirley Garrier, The Social Food

Le
Shirley Garrier, The Social Food

Shirley, c’est la moitié du duo the social food, un studio de création autour de la food, et la maman depuis quelques mois de Milo. 

Deux bonnes raisons d’échanger avec elle sur son métier, qu’elle partage avec son compagnon Mathieu, sur la relation parfois complexe entre nourriture, grossesse et maternité et d’en savoir plus sur le mois d’Or, un rituel post-partum très présent dans la culture asiatique.

Rencontre !

Bonjour Shirley, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Shirley, j'ai 30 ans et je suis fraîchement maman d’un petit Milo.
Dans la vie je suis chef/food styliste et photographe culinaire avec Mathieu ma moitié nous avons monté The social food il y a 3 ans.

Peux-tu nous parler de The Social Food ?
The social food est en perpétuelle évolution, mais en bref c’est un studio de création autour de la cuisine.
Nous touchons à tous les médiums possibles, nous ne faisons jamais la même chose : un jour on sera DA pour un restaurant, un autre jour styliste food pour une pub ou encore graphiste et photographe pour un livre de cuisine.

Tu travailles avec ton compagnon Mathieu, comment c’est de travailler en couple ?
Avec Mathieu nous nous connaissons depuis l’âge de 14 ans, on a d’abord été meilleurs amis donc on a toujours eu les mêmes passions et surtout une vision claire du style de vie que l’on voulait avoir avant même d’être en couple. La communication est toujours fluide, ce qui nous empêche pas de nous disputer, et on trouve ça important les disputes. On part du principe qu’il n’y a pas de sujet inutile, la communication c’est le plus important.

La grossesse peut être un moment compliqué lorsqu’il s’agit de food, as-tu adapté tes recettes du quotidien ?
Je pourrais écrire un livre à ce sujet :)
En France la liste des ingrédients interdits est impressionnante , j’ai une amie qui était enceinte au même moment à Tahiti et elle n’avait pas les mêmes recommandations et mangeait du poisson cru tous les jours quasiment! Comme quoi il y a une part culturelle. Mais j’ai surtout découvert la Culpabilité !

Enceinte on devient un bien public, à commencer par le toucher du ventre sans autorisation et tout le monde y met du sien pour culpabiliser les femmes, sur ce qu’elles doivent faire ou ne pas faire et encore plus en matière d’alimentation ! Chacun a ses recommandations et c’est vite fatiguant , car le moindre aliment suspect fait l’objet d’une remarque.

On ne s’intéresse pas aux femmes en général et on préfère dire que tout est interdit dès qu’il y a le moindre doute plutôt que de faire de vraies études sur la question. Je reste persuadée que si c’était les hommes qui tombaient enceintes on aurait déjà la liste exacte des interdictions … Actuellement, on préfère répéter « ohh c’est quoi 9 mois sans manger ce que tu veux, c’est rien du tout » !

J’ai lu qu’il y avait plus de risques de se faire renverser par un bus que d’attraper la listériose en mangeant du poisson cru enceinte, quand j’ai appris ça je suis retournée dans mon sushi bar préféré ! J’ai juste fait une croix sur les viandes crues, la charcuterie et l’alcool sinon tout le reste je ne me suis pas privée. C’est juste une question de bon sens et de fraîcheur , enceinte ou pas je n’irais pas manger une huître qui a 10 jours ou un poisson cru en barquette au
supermarché.

Vous aimerez aussi lire

Héloïse Mercier, Ma bébé liste

Héloïse Mercier, Ma bébé liste

Rencontre avec Héloïse, fondatrice du site "Ma bébé liste" : ce site réinvente le concept des listes de naissance, pour simplifier, inspirer, et garantir aux parents les meilleurs prix pour...

Héloïse Mercier, Ma bébé liste

Rencontre avec Héloïse, fondatrice du site "Ma bébé liste" : ce site réinvente le concept des listes de naissance, pour simplifier, inspirer, et garantir aux parents les meilleurs prix pour...

Olivia Thébaut, la simplicité poétique

Olivia Thébaut, la simplicité poétique

Directrice artistique et photographe, Olivia Thébaut a collaboré avec Minois pour une série d'images. L'occasion de lui poser quelques questions et de découvrir celle qui se cache derrière les photos à la simplicité...

Olivia Thébaut, la simplicité poétique

Directrice artistique et photographe, Olivia Thébaut a collaboré avec Minois pour une série d'images. L'occasion de lui poser quelques questions et de découvrir celle qui se cache derrière les photos à la simplicité...

City Guide de Lisbonne

City Guide de Lisbonne

Voici nos meilleures adresses pour une escapade ensoleillée à Lisbonne en famille ou entre amis.  LES HÔTELS QUI NOUS INSPIRENT :  Santa Clara 1728 : Tout proche du célèbre marché aux...

City Guide de Lisbonne

Voici nos meilleures adresses pour une escapade ensoleillée à Lisbonne en famille ou entre amis.  LES HÔTELS QUI NOUS INSPIRENT :  Santa Clara 1728 : Tout proche du célèbre marché aux...